Votre panier est vide  Votre compte

A la Une : UNE MARCHE VERS LE RENOUVEAU

  • Par biacorp
  • Le Mer 08 Déc 2010
  • Commentaires (0)

Ecrit par Barmou Ibro Ayouba

RAPPEL :

 

Niger douanesIl y a bien de cela plusieurs années, depuis la Conférence Nationale 1990-1991 que l’école la plus célèbre dans le pays, l’Ecole Nationale d’Administration (ENA) qui a pris par la suite la dénomination d’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature (ENAM). Depuis cette conférence, les futures grands cadres de l’Administration que l’ENAM forme ont vu leur privilège arraché car le recrutement direct après la formation de l’ENAM a été suspendu.

Et depuis, le pays n’a fait qu’entasser des chômeurs car l’Administration et les autorités n’ont jusque là pas une bonne politique économique de gestion des ressources.

Ainsi, il est normal que l’on constate beaucoup de dérogations dans différents secteurs et dans les grandes Administrations telles que la DGD, la DGI, etc.


UNE PREMIERE :


Vu, la persistance de ces problèmes qui n’ont jusqu’à ce jour pas de solutions, les élèves diplômés en compagnie de leurs camarades en formation de la section Douanes et Régies ont jugé utile depuis quelques mois de créer un bureau constitué uniquement des diplômés en Douanes pour lutter contre ce fléau. Heureusement, le bureau a pu arranger un rendez-vous avec le Ministre des Finances qui devrait les recevoir ce matin mais qui a fini par avoir lieu cet après midi dans les environs de 17h.

Réunion qui d’ailleurs a vu la participation de plusieurs personnalités notamment, le Directeur des Ressources Humaines de la DGD et dudit ministère, le Directeur du Cabinet, le Chargé du Budget, le chargé de la Commission des Ressources Internes et la Secrétaire chargée des Relations Publiques. Comme on le constate, les noms du Ministre des Finances et du S.G n’ont pas été mentionnés car paraît-il que ces derniers ont eu un empêchement.

Après s’être entretenus avec les personnes citées dernièrement, il est nécessaire de souligner qu’il a été porté à la connaissance du bureau de la délégation d’une commission d’enquête spécialement  pour vérifier en profondeur la question s’il y a ou non un problème des recrutements au niveau de la Douane avant d’engager toute action.

Cependant, le bureau a pris le soin de transmettre une lettre au Ministre des Finances. Laquelle lettre qui contient les revendications du bureau.

 

Ces genres d’initiatives sont à encourager, car il ne faut jamais baisser les bras. Il faut se battre pour pouvoir enfin connaître le bonheur dont tout un chacun souhaite.

 

Nous y reviendrons plus tard pour plus d’information…

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.