Votre panier est vide  Votre compte

"DOUANES ET AFFAIRISME": la fraude des hydrocarbures continue

  • Par biacorp
  • Le Jeu 04 Nov 2010
  • Commentaires (0)

Ecrit par I.S Gaoh (le Témoin du 1er Novembre 2010)

  A la Cellule d'Intervention et de Recherche (CIR), certains agents grommèlent. Ils ne savent plus à quelle marchandise s'intéresser, quels fraudeurs intercepter et lesquels il faut laisser passer. La dernière affaire qui les a perturbés c'est la saisie d'un camion citerne plein de carburant de fraude.

Ils étaient entrain de faire les formalités lorsqu'on leur signifia qu'ils doivent tout arrêter et laisser passer le camion continuer son chemin. Témoins de ce qui est arrivé au Colonel Ibro Ayouba qui n'avait pas obéi à ce genre d'injonction, ils se sont empressés de s'exécuter en prenant bien sûr soin de présenter toutes leurs excuses au chauffeur dont le patron ne doit pas être n'importe qui.

Dans nos précédentes éditions, nous avions fait cas d'une histoire de fraude des hydrocarbures par le Colonel des Douanes Ibro Ayouba. Une découverte dont nous nous demandons d'ailleurs si elle n'est pas à la base de ses démêlés actuels avec la Directrice générale des douanes. Parce qu'à sa première découverte du camion citerne de fraude, Ibro Ayouba avait, devant le laxisme de la chef du bureau hydrocarbure, touché la Directrice générale qui elle-aussi lui avait démandé de laisser-tomber. Ne saisissant pas cette compréhension de la hiérarchie douanière face aux fraudeurs, il a transmis le premier dossier qu'il a constitué en justice. C'est par la suite qu'il a découvert l'ampleur du phénomène. Du 10 Semptembre au 04 Octobre, le bureau des douanes hydraucarbures a dénombré pas moins d'une vingtaine de camions citerne rentrés frauduleusement au Niger. Et si on remonte jusqu'en Juin, c'est d'une affaire de 1.522.000 litres qu'il est question. Et tout cela sans aucune autorisation de qui que ce soit en déhors de l'instruction "LAISSER-PASSER" de la Directrice générale.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.