Votre panier est vide  Votre compte

DURÉE DE LA TRANSITION: LE PM OFFICIALISE UNE PROLONGATION DE 3 MOIS !

  • Par biacorp
  • Le Lun 06 Sept 2010
  • Commentaires (0)

Ecrit par Chérif S. Alassane (Notre Liberté N° 32 du 1er Septembre 2010)

 

 

Dans l’entretien « exclusif » qu’il a accordé à nos confrères de la Télévision Nationale et diffusé le samedi 28 août 2010, le Premier Ministre de Transition Mahamadou Danda a levé l’équivoque sur la polémique autour de la nécessité ou pas d’une prolongation de la durée de la transition en cours dans notre pays. En effet, répondant à une question du journaliste Omar Hachimou sur l’opportunité et la contribution éventuelle des feuilles de route remises aux vingt départements ministériels qui composent son gouvernement, le premier Ministre a annoncé que ces feuilles de route lui permettront d’évaluer les actions de ses ministres. Plus loin, Mahamadou Danda annoncera qu’il pourrait ainsi procéder à trois évaluations trimestrielles au moins sur l’efficacité de la politique menée par son gouvernement. La transition devant s’achever au plus tard le 11 mars 2010, cette projection d’évaluation de Danda pour les neuf prochains mois à effrayé plus d’un nigérien. L’on se souvient que le Conseil Consultatif National a accordé un délai de douze (12) mois pour cette transition et à ce jour plus de six (6) mois ont été grignotés par les autorités de la transition. Si l’on s’en tient aux propos du premier Ministre, qui du reste doit être bien informé du faite de sa position privilégiée, la transition sera prolongée d’au minimum trois (3) mois.

En effet, quand il parle de trois évaluations qui nécessiteront neuf mois pour quelqu’un à qui il ne reste officiellement que six mois, nous sommes en droit de nous interroger sur la provenance des trois mois de surplus. Cette affirmation pour le moins grave contredit celles du Chef de l’Etat tenue devant les forces vives au palais des Congrès et plus récemment celle du Président du Conseil Consultatif de Transition Marou Amadou sur le plateau de la chaine satellitaire 3A TELESUD. Ces deux personnalités rappelons –le ont réitéré à maintes reprises que la date du six (6) mars 2011 verra au Niger l’installation d’un régime démocratique.
 
Cette sortie médiatique de Mahamadou Danda révèle à l’opinion, les raisons apparentes de son manque d’engagement pour la mobilisation des ressources nécessaires aux financements des élections générales 2010-2011. Il est depuis un certain temps devenu un secret de polichinelle dans notre que certains responsables (civils) de cette transition manifestent très peu d’empressement à l’idée de voir la transition s’achever. Le Premier ministre Mahamadou Danda qui n’est pas le CSRD mérite d’être remis dans ses petits souliers par une déclaration officielle de la junte auquel cas ils auront l’opinion nationale et internationale sur leur dos.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×