Votre panier est vide  Votre compte

ENCORE UN AUTRE ANCIEN DÉTENU DANS LA COMMISSION DE MORALISATION

  • Par biacorp
  • Le Ven 17 Sept 2010
  • Commentaires (0)
Écrit par Alpha (Le Courrier N° 122 DU 15 Septembre 2010) Décidément, la Commission de Lutte contre la Délinquance Economique, Financière et Fiscale pour la Promotion de la Bonne Gouvernance dans la Gestion des Biens Publics ne peut pas mériter la confiance des Nigériens. Ceci pour la simple raison qu’elle est truffée d’anciens repris de justice. Nous en avions parlé dés au départ lors de la nomination de ses membres. Plus les jours passent et les péchés de la commission apparaissent au grand jour. Nous venons de découvrir un autre ancien détenu au sein de la Commission.
Il s’agit de Y.K, officier d’un corps paramilitaire qui a connu la prison entre 2004 et 2005 allongeant ainsi la liste des anciens repris de justice membres de la Commission de Lutte Contre la Délinquance Economique, Financière et Fiscale (CLDEFF). Il serait passé au moins 3 fois devant un juge d’instruction avec sur sa tête le chef d’accusation : escroquerie. A cette allure, on se demande comment la CLDEFF peut faire un bon travail, tiraillée par le passé sombre de certains de ses membres et les contestations dont elle fait l’objet dans le traitement de plusieurs dossiers. Le Président du Conseil Suprême pour la Restauration de la Démocratie (CSRD), Chef de l’Etat, le Général de Corps d’Armée Djibo Salou se doit de toiletter la CLDEFF pour espérer un bon travail. Et ce toilettage doit aller au-delà du limogeage de trois (3) membres. Il faut repenser les attributions de la CLDEFF et changer la majorité de ses membres.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.