Votre panier est vide  Votre compte

ETATS GENERAUX DE LA COMMUNICATION: Un ballon d ’oxygène pour les média nigériens!

  • Par biacorp
  • Le Mar 30 Mars 2010
  • Commentaires (0)

ETATS GENERAUX DE LA COMMUNICATION: Un ballon d ’oxygène pour les média nigériens!

Écrit par OCQUET Noureini Inoussa (Kybia N° 170 du 29 Mars 2010)

Chose promise chose due :les autorités de la transition ont marqué un grand point en facilitant la tenue de cet évènement important qui constitue un point d'orgue pour la Restauration de la Démocratie au Niger. C'est dans un Palais des congrès plein à craquer que s'est déroulé le lancement de cette importante cérémonie qui a vu la participation de plusieurs personnalités du monde des médias. L'on note au passage la présence du Premier Ministre Mahamadou Danda, de la Ministre de la Communication et des nouvelles technologies de la Communication Mme Takoubakoye Aminatou, celle du président du comité d'organisation Mr Abdoulaye Mamoudou et du président de l'Union de la presse Francophone (UPF) Alfred Dan Moussa. Dans son allocution, Alfred Dan Moussa a donné le ton : " En amenant les personnes physiques et les personnes morales à respecter les droits de l'homme, les médias ne visent rien d'autre qu'à vouloir donner de leur pays, une bonne réputation. Les journalistes ne sont pas des extraterrestres. Ils sont de tous les continents et de tous les pays. Ils sont préoccupés de vivre dans un environnement où il fait bon vivre, où les plus puissants n'écrasent pas inutilement les plus faibles, où les plus faibles, généralement les nombreux, n'imposent pas inutilement la dictature du nombre, juste du nombre, au reste de la société ". Et Mme la Ministre d'ajouter que ces Etats généraux de la communication visent avant tout à permettre aux media de jouer pleinement leur rôle de sentinelle de la démocratie dans un esprit de professionnalisme. Elle a aussi ajouté que l'Etat, par-delà le fonds d'aide à la presse trouvera des mécanismes d'accompagnement des médias afin de leur permettre un bon fonctionnement.

Lorsque son Excellence le premier Ministre Mahamadou Danda a pris la parole, c'est pour exhorter les médias à relever les défis pour répondre présents dans la mondialisation et cultiver l'excellence dans leur mission de service public de l'information. Avant de terminer son allocution, le premier Ministre a lâché le ballon d'oxygène qui nous manquait tant : la réouverture de la Maison de la Presse fermée par le régime précédent. A cette annonce, toute la salle a vibré et chacun a compris que quelque chose de fondamental vient de se manifester : la volonté sans cesse réaffirmée du CSRD de restaurer la démocratie et les libertés fondamentales. C'est déjà ça !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×