Votre panier est vide  Votre compte

Exil prolongé de Mahamane Ousmane: Les mobiles cachés

  • Par biacorp
  • Le Mer 24 Mars 2010
  • Commentaires (0)

Exil prolongé de Mahamane Ousmane: Les mobiles cachés

Mamane OusmaneÉcrit par Yacouba Ousseini (Le FLIC N° 181 du mardi 23 Mars 2010)L’exil prolongé du président de la Convention démocratique et sociale (CDS-Rahama) et du président du Modem Lumana suscite beaucoup d’interrogations au sein de l’opinion. De nombreux militants de ces deux partis ne comprennent pas pourquoi leurs leaders continuent de prolonger leur séjour à l’extérieur alors qu’aujourd’hui les conditions sont réunies pour leur retour au bercail, sans aucun risque d’être inquiétés. Le régime de Tandja Mamadou qui les a exilés est tombé depuis le 18 février dernier et le Conseil suprême pour la restauration de la démocratie (CSRD), la junte militaire qui a pris le pouvoir, a donné l’assurance qu’aucun d’entre eux ne sera inquiété. Malgré cela, Mahamane Ousmane du CDS Rahama et Hama Amadou du Modem Lumana continuent de vivre à l’extérieur, loin de leurs familles et proches respectifs. Toutefois, on apprend de source proche de son parti que le retour de Hama au pays n’est plus qu’une question de jours. Son domicile a même fait l’objet d’un coup de pinceau pour la circonstance. Des pagnes Wax auraient été aussi confectionnés et distribués gratuitement pour lui réserver un accueil grandiose digne du grand meneur d’homme qu’il a été pendant des années. En revanche, celui de Mahamane Ousmane n’est pas encore d’actualité. C’est un épais brouillard qui est entretenu autour. Comme si le président de l’Assemblée nationale qu’il a été pendant des années, craint quelque chose. Comme on le sait, il a toujours été une personnalité qui joue au caméléon. Mais aussi qui commerce beaucoup avec les marabouts et autres prédicateurs. A ce propos justement, il semble qu’il aurait consulté pour voir si réellement le calme qui prévaut actuellement n’est pas le signe précurseur d’un grand orage en préparation. Et les révélations qui lui ont été faites ne seraient pas bonnes du tout.

Alors là pas du tout bonnes ! On lui aurait indiqué qu’une autre tempête se prépare en effet et que celle-ci risque d’emporter certains leaders politiques dont lui personnelle- ment. En étant superstitieux, quand on vous fait une telle révélation, quelle sera votre attitude ? Seriez-vous prêt à affronter la tempête au péril de votre vie ? Le séjour prolongé à l’extérieur de Mahamane Ousmane serait lié à ces révélations. Il préfère jouer à la prudence que de braver le danger réel ou supposé, annoncé par ses marabouts. Seulement son attitude risque d’être préjudiciable pour l’avenir de son parti. Si le chef s’absente pendant longtemps, les militants risquent d’être totalement démobilisés.
 
Or, quand les activités politiques reprendront leur cours normal dans le pays, il reviendra prioritairement aux leaders de sillonner le pays pour renouer le contact avec leurs bases. Car dans le cadre du processus Tazartché qui a débouché sur l’adoption d’une nouvelle constitution et l’organisation d’élections législatives et communales, les formations politiques opposées à la restauration de la dictature dans le pays (PNDS-Tarayya, CDS Rahama, ANDP-Zaman Lahiya, Modem Lumana, etc.) ont beaucoup bavé. Les thuriféraires du Tazartché ont laissé entendre que les leaders de ces partis d’opposition n’avaient plus de bases, que leurs militants ont basculé armes et bagages dans le camp de Tandja. C’est vrai qu’il y en a qui sont allés chercher à manger là où il y avait à manger.
 
Il reviendra donc aux leaders d’aller à leur rencontre pour les faire revenir au bercail. Mahamane Ousmane aura personnellement ce travail à faire particulièrement à Zinder, sa citadelle imprenable, d’où sont partis malheureusement les premiers vagissements du Tazartché. Ce ne sont pas ses lieutenants qui le feront à sa place.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.