Votre panier est vide  Votre compte

Fait divers: Elle prend son époux la main dans la jupe au rond point Commissariat Central

  • Par biacorp
  • Le Mer 14 Avr 2010
  • Commentaires (0)

Écrit par O.K (Le Canard déchaîné N° 423 du 13 Avril 2010)   

L’infidélité est une vieille pratique, une très vieille pratique même. Toutefois quand on est pris la main dans le sac, il y a de quoi se faire tout petit pour ne pas entamer son foyer. Et l’on a beau être sur ses gardes, la chose finit toujours par se savoir. C’est ce qui est arrivé à Moustapha. Et cela de la manière la plus ridicule.
 
C’était le Mercredi 7 avril dernier. Comme à son habitude, aux environs de 7 h, Moustapha s’est apprêté pour son lieu de travail. Pour une rare fois, son épouse Roumana l’avait sollicité de la rapprocher de son ministère. Moustapha avait répondu par la négative prétextant une petite escale chez un de ses amis dans le sens diamétralement opposé au service de Madame. Quand donc Monsieur démarra sa moto, il ne pouvait s’imaginer un seul instant que dans les minutes qui suivent, il allait être le théâtre d’un spectacle.

Il était sorti en trombe. Et il y avait de quoi se presser. Car dans un coin du quartier Gamkallé, sa douce moitié Nana Hadiza l’attendait pour se faire déposer à l’Université de Niamey. Moustapha ne tardera pas à se présenter. Ils prirent la mauvaise direction, c’est-à-dire celle qu’il ne fallait pas suivre. De Gamkallé, Moustapha et sa dulcinée montèrent vers le Rond point sixième et descendirent vers celui du commissariat central. C’est là que le choc va se produire. Au feu de stop, les destins de Moustapha et de Roumana se croisèrent à nouveau. Elle l’épouse se trouvait dans un taxi et lui l’époux était à bord de sa moto avec la belle Nana Hadiza qui ignorait tout de ce qui se passait.
 
Tous attendaient le signal du policier de la circulation. Moustapha fut le premier à apercevoir son épouse. Il tourna la tête pour ne pas se faire remarquer. Malheureusement pour lui sa moto n’était pas loin du fameux taxi. Roumana n’a eu aucun mal à reconnaître son mec. Quand bien même, elle héla son époux, ce dernier fit semblant de ne pas entendre. Sa douce moitié Nana Hadiza se mêle de la partie signifiant à son conducteur l’appel de la dame du taxi. Malgré son insistance, Moustapha resta de marbre donnant l’impression d’être concentré sur son guidon. C’est alors que Roumana descendit du taxi et se dirigea vers son époux. Ce dernier sentant le feu dans son dos n’a pas attendu le signal du policier qu’il démarra semant le cafouillage dans la circulation routière. Heureusement plus de peur que de mal.
 
Le soir, en rentrant à la maison, il s’était fait escorter par quelques uns de ses amis, histoire de décrisper l’atmosphère familiale. Mais point de présence de Roumana dans son foyer. Comme de nos jours, les femmes ont le coeur rempli de jalousie, elle n’a pas pu contenir son mal et elle prit ses cliques et claques pour rejoindre ses parents. Aux dernières nouvelles Roumana a regagné son foyer. Voilà une qui est partie pour ne plus quitter d’un seul oeil la moto de son époux.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.