Votre panier est vide  Votre compte

LES 5 DES 6 MINISTRES DETENUS PAR LA JUNTE LIBERES...

  • Par biacorp
  • Le Ven 05 Mars 2010
  • Commentaires (0)

Les 5 des 6 ministres détenus par la junte libérés...

Ce vendredi 5 mars 2010, la junte militaire qui a perpétré le coup d’Etat du 18 février 2010 au Niger a procédé à la libération de cinq des six ministres détenus depuis lors dans les casernes militaires de Niamey. Mais cette libération est assortie d’une surveillance en résidence. Les choses donc commencent à se préciser avec cette libération conditionnelle par la junte militaire. Pour l’instant, le seul ministre qui reste en détention, c’est le Ministre d’Etat, ministre de l’intérieur, de la sécurité publique et de la décentralisation Albadé Abouba qui n’a pas été relâché par les putschistes.

Il faut rappeler que les 6 ministres du gouvernement de la 6ème République ont été détenus par les putschistes pour raison de sécurité dit-on pour un premier temps. Il s’agit du Premier Ministre Ali Badjo Gamatié, du ministre d’Etat, ministre de l’intérieur, de la sécurité publique et de la décentralisation Albadé Abouba, du Ministre de l’économie et des finances, Ali Mahamane Lamine Zeine, du ministre de l’équipement Lamido Moumouni Harouna, du ministre de la justice Garba Lompo et de celui des mines et de l’énergie Mohamed Abdoulaye. Leur détention a été aussi expliquée par la junte militaire par le fait qu’ils ont été à la tête des départements ministériels sensibles.
Aujourd’hui, il ne reste plus que l’ancien Président de la République Mamadou Tandja et son poulain, le ministre d’Etat Albadé Abouba qui sont toujours dans les mains de la junte.

 

Les tous prochains jours nous édifieront sur la suite que les militaires putschistes réserveront au président déchu Mamadou Tandja et à son fils spirituel Albadé Abouba. Ce dernier est sûrement détenu compte tenu des relations trop sérrées qu’il a avec l’ancien Président de la République Mamadou Tandja, mais aussi de la maîtrise des dossiers sensibles comme celui des permis miniers, et autres.
Affaire à suivre.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.