Votre panier est vide  Votre compte

LES PARTISANS DE TANDJA DANS L’ATTENTE DE LA DÉCISION DE LA COUR DE JUSTICE DE LA CEDEAO

  • Par biacorp
  • Le Ven 17 Sept 2010
  • Commentaires (0)

Écrit par Laoual Sallaou Ismaël (Roue de l’Histoire n° 525 du 15 Septembre 2010)

  tandja mamadou

 C’est en principe le vendredi 17 septembre prochain que la décision de la Cour de justice de la CEDEAO va rendre sa décision sur la plainte déposée par la famille du président déchu Mamadou Tandja. Détenu par la junte depuis les évènements du 18 février 2010 qui ont provoqué la chute de son régime, Mamadou Tandja est en ‘’détention extrajudiciaire’’, selon ses partisans qui n’ont sans cesse réclamé sa libération.

Le président du Conseil Suprême pour la Restauration de la Démocratie, le généra Salou Djibo a, à maintes occasions opposé une fin de non recevoir aux exigences de la famille de l’ex chef d’Etat et de son entourage, renvoyant la question à l’arbitrage du peuple, le moment venu.

 

Le président du Conseil Suprême pour la Restauration de la Démocratie, le généra Salou Djibo a, à maintes occasions opposé une fin de non recevoir aux exigences de la famille de l’ex chef d’Etat et de son entourage, renvoyant la question à l’arbitrage du peuple, le moment venu.

L’avocat de la famille du président Mamadou Tandja, Me Soulèye Oumarou a porté l’affaire devant le tribunal de la CEDEAO qui a statué le 03 août dernier, avant qu’on assiste à un revirement, quand le sexagénaire détenu par la junte au pouvoir à Niamey va nier toute implication dans la démarche de sa famille de la saisine de la Cour communautaire et adresser une demande de clémence au chef de la junte pour qu’il soit autorisé à bénéficier d’une évacuation sanitaire en Tunisie.

Pendant que les partisans de l’ancien président attendent impatiemment le verdict de la décision de la cour de justice de la CEDEAO et font le déplacement vers Abuja, l’on apprend que la Police a refoulé l’ancien ministre de la communication de la 6ème République, Mamane Moctar Kassoum, en partance pour Abuja au Nigeria, de la frontière nigéro nigérian, le mercredi 15 septembre 2010 vers 13 heures. L’on apprend par la même occasion que le Chef de l’Etat, le Général de Corps d’Armée Djibo Salou effectue un déplacement ce mercredi 15 septembre pour Abuja la capitale fédérale du Nigeria.

Un voyage que d’aucuns n’hésitent pas à mettre en relation avec ce dossier épineux du président déchu Mamadou Tandja, même si officiellement le Chef de l’Etat est en déplacement pour le sommet des Chefs d’Etat et de gouvernements de l’Autorité du Bas- sin du Niger (ABN) qui se tient à Abuja au Nigeria le 16 septembre 2010. Pour l’instant en attendant le dénouement de cette affaire quelque peu compliquée pour la junte qui n’a pas voulu poursuivre le président Mamadou Tandja pour haute trahison, ses partisans nourrissent l’espoir de le voir libérer dans les tous prochains jours.

Seulement, le Général Salou Djibo cédera-t-il à la pression ou la décision de la Cour de la CEDEAO quant on se rappelle qu’au cours de sa sortie du 31 août 2010, par rapport à la question de détention de Mamadou Tandja et de Albadé Abouba il a laissé entendre qu’il ne transigera pas. Question du peuple comme l’a dit l’autre colonel!

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×