Votre panier est vide  Votre compte

Mamoudou Djibo doit se taire

  • Par biacorp
  • Le Sam 20 Mars 2010
  • Commentaires (0)

Mamoudou Djibo doit se taire

Écrit par A S (Le Courrier N° 96 DU 18 MARS 2010)

Lors de la rencontre CSRD/Partis politiques, tenue le samedi 13 mars 2010, à l’Auditorium Sani Bako du Ministère des Affaires Etrangères, le président du parti Murna Farahan, Mamoudou Djibo s’est érigé en donneur de leçons. Il insinué la disqualification des certains leaders politiques. Alors même qu’il a été un grand artisan de la 6ème République, du lot de ceux là même qui ont soutenu l’assassinat de la 5ème République et par con- séquent de la Démocratie et de l’Etat de droit. Sur un tout autre plan, l’homme de Karma est loin, de ce qu’il veut paraître. Récemment encore, son nom a été cité par un de nos confrères dans certaines affaires. Par conséquent, il doit savoir tenir sa langue. Revenons à ses propos, où il disait que « dans les mêmes conditions de température, les mêmes causes produisent les mêmes effets ». 
Doit-t-on comprendre que si la junte lui donnait l’occasion, il serait encore prêt à participer à la démolition de la Démocratie et de l’Etat de droit ? On le comprend bien, lui, dont le parti a été incapable de dénicher ne serait-ce qu’un député dans sous leur propre République bananière. Même si le Niger était à terre, le président du parti Murna Farahan ne doit et ne peut le diriger.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.