Votre panier est vide  Votre compte

Situation inédite dans les rangs du MPN Matassa : Le président du parti se fait exclure des rangs !

  • Par biacorp
  • Le Ven 22 Juil 2011
  • Commentaires (0)

Écrit par Le Soleil

 

  La crise couvait depuis les dernières présidentielles où tout le monde a pu remarquer dans l'avion du candidat du PNDS Tarreyya la présence du jeune président du MPN Matassa, Abdoulaye Sanda Maiga auprès d'Issoufou Mahamadou, futur vainqueur su scrutin. Si l'on ne peut pas dire au Président du MPN qu'il se soit trompé de choix, il n'en demeure pas moins qu'il a mal goupillé son affaire avec le PNDS. Au moment fort de la campagne, C'est Sanda lui-même qui lâchera le mot qui lui vaut de rendre compte aux siens puisqu'il a invoqué la fusion pour justifier l'arrimage de son parti au PNDS.

Puis, les hommes du MPN Matassa ont suivi avec beaucoup d'intérêt ce que leur alliance avec ce parti leur rapportera. En définitive, c'est seul le président du parti qui s'en tire avec un poste de conseiller à la présidence et...rien pour le parti.

Puis, les instances du parti se sont saisies de la question de la fameuse fusion dont il est question. Celle-ci s'est révélée maigre et somme toute catastrophique pour le MPN Matassa. Il n'est pas question de continuer la route avec de tels " amis " pour des broutilles se sont alors dits les membres du bureau politique du jeune parti. Mais pendant qu'ils avaient leur position affichée, les responsables du MPN Matassa s'étaient rendus à l'évidence que leur président est allé jusqu'à tronqué son titre contre une carte de simple militant du PNDS.

Ce fur alors la goutte d'eau qui déborda le vase au MPN Matassa. Des sommations furent adressées à Sanda Maiga afin qu'il se ravise et admette que le MPN n'entend jamais disparaître auprès de quelque parti que ce soit. Et, comme l'on pouvait s'y attendre, chacun campera sur sa position au point la rupture éclata au grand jour avec comme verdict sévère, l'exclusion de Abdoulaye Sanda Maiga de son propre parti.

Le plus grave set que cette sanction semble être sans appel puisqu'ils disent à Sanda de s'en aller au PNDS et Même ailleurs si cela lui chante bien, mais le MPN, lui restera.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×