Votre panier est vide  Votre compte

A la Une!

L’Hôpital Général de Référence: un équipement moderne pour des soins de qualité

Hopitaldocteur1Une visite guidée des journalistes des médias publics et privés à l’Hôpital Général de Référence a eu lieu, hier. Accueillis par le Directeur Général, Dr Oumara Mamane, entouré de ses plus proches collaborateurs, les professionnels des médias ont visité les différents services et édifiés sur les prestations qu’offrent cet hôpital aux populations. Fruit de la coopération sino-nigérienne, l’Hôpital Général de Référence (HGR) dispose d’un équipement moderne répondant aux normes internationales.

Lire la suite

Communiqué du conseil des Ministres du jeudi 08 mars 2018

Conseilmars2018Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, jeudi 08 mars 2018, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la République, Président du Conseil des Ministres.   Après examen des points inscrits à son ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes :

I.AU TITRE DU MINISTERE DE L’INTERIEUR, DE LA SECURITE PUBLIQUE, DE LA DECENTRALISATION ET DES AFFAIRES COUTUMIERES ET RELIGIEUSES.

Le Conseil des Ministres a examiné et adopté les projets de textes ci-après :

1.1.Projet de loi portant prorogation de l’état d’urgence dans la Région de Diffa.

La situation sécuritaire dans la région de Diffa bien que sous contrôle, demeure encore fragile depuis l’avènement de la secte Boko Haram. Cette situation a conduit à la proclamation depuis février 2015, de l’état d’urgence dans cette partie du territoire.

Le présent projet de loi intervient pour proroger à nouveau cette mesure pour une durée de trois (03) mois, à compter du 18 mars 2018.

Lire la suite

Communiqué du conseil des Ministres du jeudi 08 mars 2018

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, jeudi 08 mars 2018, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la République, Président du Conseil des Ministres.   Après examen des points inscrits à son ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes :

I.AU TITRE DU MINISTERE DE L’INTERIEUR, DE LA SECURITE PUBLIQUE, DE LA DECENTRALISATION ET DES AFFAIRES COUTUMIERES ET RELIGIEUSES.

Le Conseil des Ministres a examiné et adopté les projets de textes ci-après :

1.1.Projet de loi portant prorogation de l’état d’urgence dans la Région de Diffa.

La situation sécuritaire dans la région de Diffa bien que sous contrôle, demeure encore fragile depuis l’avènement de la secte Boko Haram. Cette situation a conduit à la proclamation depuis février 2015, de l’état d’urgence dans cette partie du territoire.

Lire la suite

Communiqué du conseil des Ministres du jeudi 08 mars 2018

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, jeudi 08 mars 2018, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la République, Président du Conseil des Ministres.   Après examen des points inscrits à son ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes :

I.AU TITRE DU MINISTERE DE L’INTERIEUR, DE LA SECURITE PUBLIQUE, DE LA DECENTRALISATION ET DES AFFAIRES COUTUMIERES ET RELIGIEUSES.

Le Conseil des Ministres a examiné et adopté les projets de textes ci-après :

1.1.Projet de loi portant prorogation de l’état d’urgence dans la Région de Diffa.

La situation sécuritaire dans la région de Diffa bien que sous contrôle, demeure encore fragile depuis l’avènement de la secte Boko Haram. Cette situation a conduit à la proclamation depuis février 2015, de l’état d’urgence dans cette partie du territoire.

Lire la suite

Marche et contre marche sur la loi des finances, le nécessaire dialogue

Question qui m’a été posée : Par rapport aux deux marches, d’une part la marche du pouvoir et d’autre part la marche d’une partie de la société civile et l’opposition politique, que pensez-vous ?
Ma modeste réponse : Honnêtement, je pense qu’il faut arrêter toutes ces marches de démonstration de force, ne regarder que vers une même direction, les intérêts supérieurs du peuple souverain du Niger.

Lire la suite

Démonstration de force des sympathisants du pouvoir…

Marchedu4marsDes milliers de sympathisants pro-régime de Niamey sont descendus dans les rues de la capitale nigérienne pour soutenir la nouvelle loi de finances 2018. A travers cette manifestation d’ampleur, les militants entendent apporter leur soutien au chef de l’Etat. Une démonstration de force sans commune mesure avec celle de la société civile et de l’opposition, réunies la semaine passée à Niamey.

Lire la suite

 

Visiteur

Vous êtes le 319 386ème visiteur

Toute L'info sur KSIM'S ACTU, votre site!

L’Hôpital Général de Référence: un équipement moderne pour des soins de qualité

Hopitaldocteur1Une visite guidée des journalistes des médias publics et privés à l’Hôpital Général de Référence a eu lieu, hier. Accueillis par le Directeur Général, Dr Oumara Mamane, entouré de ses plus proches collaborateurs, les professionnels des médias ont visité les différents services et édifiés sur les prestations qu’offrent cet hôpital aux populations. Fruit de la coopération sino-nigérienne, l’Hôpital Général de Référence (HGR) dispose d’un équipement moderne répondant aux normes internationales.

Lire la suite

Communiqué du conseil des Ministres du jeudi 08 mars 2018

Conseilmars2018Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, jeudi 08 mars 2018, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la République, Président du Conseil des Ministres.   Après examen des points inscrits à son ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes :

I.AU TITRE DU MINISTERE DE L’INTERIEUR, DE LA SECURITE PUBLIQUE, DE LA DECENTRALISATION ET DES AFFAIRES COUTUMIERES ET RELIGIEUSES.

Le Conseil des Ministres a examiné et adopté les projets de textes ci-après :

1.1.Projet de loi portant prorogation de l’état d’urgence dans la Région de Diffa.

La situation sécuritaire dans la région de Diffa bien que sous contrôle, demeure encore fragile depuis l’avènement de la secte Boko Haram. Cette situation a conduit à la proclamation depuis février 2015, de l’état d’urgence dans cette partie du territoire.

Le présent projet de loi intervient pour proroger à nouveau cette mesure pour une durée de trois (03) mois, à compter du 18 mars 2018.

Lire la suite

Communiqué du conseil des Ministres du jeudi 08 mars 2018

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, jeudi 08 mars 2018, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la République, Président du Conseil des Ministres.   Après examen des points inscrits à son ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes :

I.AU TITRE DU MINISTERE DE L’INTERIEUR, DE LA SECURITE PUBLIQUE, DE LA DECENTRALISATION ET DES AFFAIRES COUTUMIERES ET RELIGIEUSES.

Le Conseil des Ministres a examiné et adopté les projets de textes ci-après :

1.1.Projet de loi portant prorogation de l’état d’urgence dans la Région de Diffa.

La situation sécuritaire dans la région de Diffa bien que sous contrôle, demeure encore fragile depuis l’avènement de la secte Boko Haram. Cette situation a conduit à la proclamation depuis février 2015, de l’état d’urgence dans cette partie du territoire.

Lire la suite

Communiqué du conseil des Ministres du jeudi 08 mars 2018

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, jeudi 08 mars 2018, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la République, Président du Conseil des Ministres.   Après examen des points inscrits à son ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes :

I.AU TITRE DU MINISTERE DE L’INTERIEUR, DE LA SECURITE PUBLIQUE, DE LA DECENTRALISATION ET DES AFFAIRES COUTUMIERES ET RELIGIEUSES.

Le Conseil des Ministres a examiné et adopté les projets de textes ci-après :

1.1.Projet de loi portant prorogation de l’état d’urgence dans la Région de Diffa.

La situation sécuritaire dans la région de Diffa bien que sous contrôle, demeure encore fragile depuis l’avènement de la secte Boko Haram. Cette situation a conduit à la proclamation depuis février 2015, de l’état d’urgence dans cette partie du territoire.

Lire la suite

Marche et contre marche sur la loi des finances, le nécessaire dialogue

Question qui m’a été posée : Par rapport aux deux marches, d’une part la marche du pouvoir et d’autre part la marche d’une partie de la société civile et l’opposition politique, que pensez-vous ?
Ma modeste réponse : Honnêtement, je pense qu’il faut arrêter toutes ces marches de démonstration de force, ne regarder que vers une même direction, les intérêts supérieurs du peuple souverain du Niger.

Lire la suite

Démonstration de force des sympathisants du pouvoir…

Marchedu4marsDes milliers de sympathisants pro-régime de Niamey sont descendus dans les rues de la capitale nigérienne pour soutenir la nouvelle loi de finances 2018. A travers cette manifestation d’ampleur, les militants entendent apporter leur soutien au chef de l’Etat. Une démonstration de force sans commune mesure avec celle de la société civile et de l’opposition, réunies la semaine passée à Niamey.

Lire la suite

BURKINA FASO [En direct] Attaque de Ouagadougou: plusieurs assaillants "neutralisés"

333038d3 89ab 4d16 a503 01a95f922202 1024x578Depuis ce vendredi matin la capitale du Burkina Faso est la théâtre d’une attaque, ciblant l’ambassade de France et de l’état-major général des armées. Les dernières informations de différents départements du gouvernement burkinabè parlent de plusieurs assaillants « neutralisés ». L’entourage du ministre français des Affaires étrangères estime que « la situation est sous contrôle » à l’ambassade et à l’institut français.

Lire la suite

Maître Liwana Abderahamane s’en prend violemment à une ethnie nigérienne

Lirwanoumaitre2Alors que l’on croyait que le sujet est devenu tabou depuis la sortie musclée du procureur général près de la Cour d’appel, ses mises en garde  et ses menaces, l’interpellation d’un Ministre Conseiller à la Présidence, le démon de la division refait surface à travers les écrits perfides et ignobles d’un certain Maître Liwana Abderahamane.

Lire la suite

LE POUVOIR PERSONNEL EN MARCHE DANS NOTRE PAYS

Idielhadjlast2017L’article 30 de la constitution dit que toute personne a droit à la liberté de pensée, d’opinion, d’expression, de conscience, de religion et de culte. Dr Boubacar Amadou Hassane, est écarté de la vice présidence de la CENI pour avoir joui du droit constitutionnel à la liberté de pensée, d’opinion et d’expression.
Techniquement, Dr Boubacar est classé 1er selon l’ordre de mérite mais un violeur de la constitution, reconnu par l’arrêt de la Cour constitutionnelle et adepte de la personnalisation de pouvoir déclare qu’ils n’allaient jamais accepté ce Monsieur (Dr Boubacar) qui les critique et insulte chaque semaine sur Bonferey soit vice président de la CENI.

Lire la suite

Le Président Issoufou défendra devant ses pairs le Plan de lutte contre la migration illégale

E97497d3 7d8d 40f4 8af3 0280732ede5cLe Président de la République, Chef de l’Etat, Issoufou Mahamadou se trouve à Abidjan en Côte d’Ivoire où il prendra part au 5ème Sommet Afrique-Union Européenne (UE). Ce Sommet, qui sert de plateforme de dialogue entre les pays africains et européens en vue de dynamiser le partenariat entre les deux Parties, se tient en alternance sur chaque continent. Il est le troisième du genre qui se tiendra sur le continent africain et le premier en Afrique subsaharienne.

Les enjeux de ce Sommet sont importants tant pour l’Afrique que pour l’Europe. Comme par le passé, le sommet s’articulera autour des défis communs auxquels sont confrontés les deux continents, tels que la paix et la sécurité, et autour d’intérêts communs, notamment la recherche d’une croissance durable, inclusive et créatrice d’emploi pour les jeunes.

Lire la suite

Le DG Maizama Gaya, CLIENT ou FOURNISSEUR ou INTERMEDIAIRE ?

CaimadgnewOn ne peut pas continuer à regarder les individus trahir le pays en transformant les sociétés d’Etat en leur propre entreprise individuelle. Et c’est officiel, les fonds publics sont désormais en danger. Pendant qu’une grande majorité de la population tire le diable par la queue, le DG de la CAIMA, Maizama GAYA, se fait offreur et acquéreur-exécuteur d’un marché public d’une valeur d’environsept (7) milliards de nos francs.

Les députés nationaux adoptent le projet de loi des finances 2018 équilibré en recettes et en dépenses à un montant de 1 900,86 milliards FCFA

Deputesvote2016    Après une longue journée de débats, les députés nationaux en session ordinaire, ont adopté hier nuit, le projet de loi des finances pour l’année 2018, déterminant le budget général de l’Etat, arrêté en recettes et en dépenses à un montant de 1 900,86 milliards de francs FCFA. À l’issue du vote, le budget a été ainsi adopté par 133 voix pour, 29 voix contre et 1 une abstention.
Dans son intervention devant la représentation nationale après le vote, le ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi s’est vivement réjoui de l’adoption de ce projet de loi de finances.

(Nous y reviendrons).

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 13 JUILLET 2017

Conseil 2

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, jeudi 13 juillet 2017, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la République, Président du Conseil des Ministres.

Après examen des points inscrits à son ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes :

Lire la suite

Affaire Etat du Niger-Africard : Le Niger obtient un sursis sur les saisies de ses biens à l’étranger

DannychaccourarticleNous apprenons  que notre pays le Niger vient de gagner une manche dans le procès qui l’oppose à la société Africard.

En attendant plus de détails par le biais des hommes de loi, cette décision selon notre compréhension veut dire que le Niger bénéficie désormais d’un sursis dans le traitement de cette affaire, lequel empêcherait à la société Africard de vendre au plus offrant les biens du Niger saisis.

En rappel, cette société de fabrication de passeports biométriques poursuit l’État du Niger pour rupture abusive de contrat.

Et ayant assigné l’État en justice , elle lui réclame plusieurs milliards de francs CFA de dommages.

Le ministre de la Republique Kassoum Moctar les billets Air France et la villa de Alfaga

AlfagaetkassoumA partir de ces informations que nous avons rassemblées, vous comprendrez aisément pourquoi M. Kassoum Moctar, s’en est pris violemment dans un premier temps au couple Issoufou KADO et Zeinabou Maidah Mamoudou ; puis dans sa tentative de revirement de la situation en sa faveur, son post l’a en fin trahi. Cette réaction disproportionnée, discourtoise et alambiquée exprimait un désarroi total chez quelqu’un dont la qualité première est le mensonge doublé d’un cynisme froid.

Déjà expert dans l’art de camouflage, Kassoum Moctar a hérité d’un Ministère où « vivre sur le dos et au détriment des sportifs » est la caractéristique principale du département. Les scandales sont légions de détournements des frais mis à la disposition du Ministère par l’Etat pour assurer la prise en charge des sportifs et de certaines fédérations.

Lire la suite

Albums Photos

 
×