Votre panier est vide  Votre compte

Affaires des permis miniers: Ibrahim Hamidou, Hadia Toulaye Tandja et l’ancien ministre Mohamed Abdoulahi en état d’arrestation

  • Par biacorp
  • Le Ven 18 Juin 2010
  • Commentaires (8)

Écrit par Norbert (Le Courrier N° 109 DU 17 JUIN 2010)

L’information est de sources concordantes, Ibrahim Hamidou, Directeur de Publication de Tribune du Peuple et de l’Autre Tribune du Peuple, propagandiste émérite du « Tazartché », grand affairiste des permis miniers est depuis le mardi 15 juin 2010 aux arrêts. Son compère Hadia Toulaye Tandja, le fils de son père, serait activement recherché. Aux dernières nouvelles, il a été cueilli par les éléments de la police, de même que l’ancien Ministre des Mines Mohamed Abdoulahi. Hadia Toulaye Tandja est accusé de corruption, blanchiment d’argent et trafic d’influence tandis que Ibrahim Hamidou et Mohamed Abdoulahi sont accusés de complicité dans la même affaire. Coup de chapeau donc à l’inspection d’Etat, plus particulièrement l’Inspecteur Général d’Etat Martin Gabriel. Et surtout bon courage à lui. Qu’est-ce qui expliquerait cette chasse à l’homme ? Vraisemblablement, c’est l’affaire de transactions de permis miniers comme nous avons eu à le rapporter, comme d’autres confrères ont eu à le dénoncer. Aujourd’hui donc l’histoire est en train de rattraper Ibrahim Hamidou dit Tchémogo et Hadia Toulaye Tandja. Hier encore, ils s’amusaient avec la queue du serpent pendant que Tandja et Albadé leur tenaient la tête du dangereux reptile.

On se souvient que Ibrahim Hamidou avait même eu le culot de porter plainte contre 8 directeurs de publications qui avaient diffusé les documents relatifs à leurs transactions mafieuses. Il était d’ailleurs apparu dans une télévision privée de la place confirmant l’authenticité des documents publiés narguant ainsi le peuple. Mais aujourd’hui les carottes semblent cuites pour notre « magna » des permis miniers. Si dans l’affaire dite de subversion contre l’autorité de l’Etat, il a pu se « terrer » quelque part jusqu’à ce que les choses s’adoucissent, cette fois, il aurait été cueilli comme un rat. Apparemment, Ibrahim Hamidou et Hadia Toulaye Tandja ont été endormis par les propos du Ministre des Mines qui avaient laissé entendre qu’il n’y a rien à fouiller dans les permis miniers. Le richissime journaliste de Tribune du Peuple a d’ailleurs récemment écrit un éditorial pour s’en pendre à Mahamadou Issoufou du PNDS qu’il accuse d’avoir révélé leur affaire à la presse, histoire de faire avaler aux Nigériens qu’il n’y a pas le feu. Piètre affairiste ! De quoi il est question exactement. Voilà comment nous l’avions rapporté dans une de nos précédentes livraisons : Il s’agit deux (2) affaires de gros sous révélées dans la presse dans laquelle est trempée le Directeur de Publication du journal « Tribune du Peuple » Ibrahim Hamidou et le nommé Hadia Toulaye Tandja.

 
Tenez, la première affaire se passe au sein de la Société Anonyme dénommée « NIGER URANIUM Ventures Sa constituée par trois actionnaires : ARICA RESSOURCES S.A ayant son siège social à Perth en Australie représentée par Monsieur AGBOATI KODJO PAUL, MULTIMEDIA ET COMMUNICATION représentée par le très tazartchiste IBRAHIM HAMIDOU et un troisième actionnaire en la personne d’un autre KODJO PAUL (très probablement un membre de la famille du KODJO PAUL cité un peu plus haut). Suivez nous pour comprendre bien l’arnaque. AGBOATI KODJO PAUL de AFRICA RESSOURCES succombe sous le charme de IBRAHIM HAMIDOU de MULTIMEDIA ET COMMUNICATION et lui attribue 25% des actions souscrites dans le capital de NIGER URANIUM Ventures Sa et 5 millions USD (environ 2 milliards de FCFA). Puis comme par enchantement tombe « Alice au pays des merveilles ». Alice ici s’appelle HADIA TOULAYE TANDJA à qui doit revenir obligatoirement 50% des 25% des actions et des 5 millions US attribués à IBRAHIM HAMIDOU.
 
Ce n’est pas fini. L’affairisme va continuer. MULTIMEDIA COMMUNICATION SARL donc IBRAHIM HAMIDOU cède 150 de ses parts sociales qu’il a dans AFRICAN URANIUM SARL à BRINKLEY MINING PROJECT 7 LIMITED pour une valeur d’un montant qui s’élève à 4 millions USD. Et cette fois encore, Monsieur 50% à savoir HADIA TOULAYE TANDJA s’en sort avec 2 millions USD. Et comble d’amateurisme, les papiers ont été signés le même jour c’est-àdire le 23 janvier 2008. Voilà donc le journaliste IBRAHIM HAMIDOU milliardaire en l’espace de quelques mois, lui qui récemment négociait son pain dans les couvertures médiatiques de l’électrification rurale. Voilà également HADIA TOULAYE TANDJA milliardaire sans doute du fait du hasard, celui d’être le fils à Président.

Commentaires (8)

malio
  • 1. malio | Ven 18 Juin 2010

J'espere que les militaires vont c*ntinuer a arreter les voleurs de l'argent du Niger.

Patriote Nigérien
  • 2. Patriote Nigérien | Ven 18 Juin 2010

les inspecteurs ne poursuivent que les pro-Tanja ! alors que les pro-Hama et le clan de seyni omar aussi ont détourné bcp d'argent.

M.A.X
  • 3. M.A.X | Ven 18 Juin 2010

Que tous ceux qui ont detourne des deniers publiques soient chaties par la meme loi. Qu'il soit Tanja, Albade, Foukori,Zeine, Mamane Ousmane, Hama+, Seyni Omar, Gamatie, fils ou fille de Tandja, fils de Hama+, ou de Foukori.

M.A.X
  • 4. M.A.X | Ven 18 Juin 2010

Mais aussi devant la loi les militaires doivent repondre de leur gestion du denier publique nigerien car nul n'est au dessus de la loi si on veut appliquer la loi sans complaisance. DES MILLIARDS ONT ETE GERES PAR DES MILITAIRES AU POUVOIR AU NIGER DURANT LA REBELLION DANS L'ACHAT DES ARMES, DES HELICOPTERES, DES MUNITIONS , DU CARBURANT, LES RATIONS ALIMENTAIRES, LES TENUES. lES OFFICIERS NIGERIENS ONT EU DES POTS-DE-VIN PAR LES MARCHANDS D'ARME, NOUS AVIONS VU LES UKRAINIENS, LES INDIENS ET SUD AFRICAINS DEFILES AU NIGER PENDANT LA REBELLION. DES OFFICIERS SE SONT ENRICHIS PDT QUE DES NIGERIENS MOURRAIENT DE SOIF, FAIM, ET INSECURITE DANS LE NORD.

oumarou soumaila
  • 5. oumarou soumaila | Ven 18 Juin 2010

MAX arretez de joouer a l'avocat du d****e. Pourquoi Mr Hamidou a solicite T Tanjda pour partenaire? Pourquoi n'est il pas servi de legitimes operateurs ec*nomiques dans ce domaine au lieu de Tandja et du Ministre des mines? (nepotisme)
Quand a la corruption dans l'amee Dieu va pumir tout celui qui a vole l'argent des pauvres nigeriens qui meurent actuellement de famine.

nounawa
  • 6. nounawa | Ven 18 Juin 2010

J’ai appris que si des inspections étaient bien c*nduites sur les dépenses du Nord, BAGUE, qui était en charge de l’intendance militaire et qui établissait les états de paiements, doit répondre au même titre que SIDDO ELHADJ, alors Trésorier Générale et DJIDA, alors ministre de la Défense Nationale. Certains militaires qui étaient sur les terrains des opérations ne recevaient jamais leurs indemnités. Où passaient donc ces gros sous. Des officiers dont les langues se délient progressivement, ont la certitude que cet argent a été utilisé en partie pour financer le coup d’Etat du 18 février 2010. Sinon comment expliquer l’influence actuelle de BAGUE dans le CSRD alors qu’il ne commande aucune unité armée ?
Il faudra aussi nécessairement regarder du coté d’un service du ministère des Finances qu’on appelle SVA (service vérification apurement). Le Chef de ce service, Mme SOUNGOULI RAKIATOU nommée Inspectrice Générale d’Etat avec les D. MARTIN GABRIEL et c*nsorts, doit être interrogée sur l’utilisation des fonds publics mis a la disposition des régies dont l’intendance militaire de BAGUE. Pour tous les agents du Ministère des Finances, sa nomination comme IGE est la c*nfirmation de ses liens particuliers avec le SP BAGUE et une tentative claire de masquer les choses.

  • 7. | Ven 18 Juin 2010

Mon cher Max, qui va oser fouiller dans l'affaire de la guerre du Nord? Qui? Tout le monde sait que des milliards ont été engloutis sans aucun justif qui tient la route de l'orthodoxie ! Les trois personnes qui ont été arrêtées doivent s'expliquer car ce sont elles qu'on vise dans ce pays ! On veut faire croire au monde entier que la famille de Tandja a pillé le Niger, alors que les vrais pillards se nomment Tchanga, pélé, Bagué et acolytes !
Dieu vengera les nigériens et ces gens vomiront leurs tripes un jour !

M.A.X
  • 8. M.A.X | Ven 18 Juin 2010

Leur seul tort c'est d'avoir diversifier les partenaires miniers du Niger. L'exclusivite qu'a eu AREVA, LA COGEMA depuis plus de 40 ans sur le secteur minier nigerien et qu'en 2005 le Niger s'etait libere de la domination, l'exploitation des francais qui n'ont rien realises au Niger depuis qu'ils nous colonises. Qui ne prend pas de commission sur un c*ntrat juteux? Il n'y a aucune loi qui le proscrit au Niger a moins que tu soit fonctionnaire de l'etat et dans le cas Papa et Ibrahim Hamidou, ils ne sont pas de fonctionnaires de l'etat du Niger mais des hommes d'affaire.

J'espere que les inspecteurs iront dans les casernes pour faire la lumiere sur les milliards de fcfa engloutis dans l'effort de guerre c*ntre la rebellion, les equipements, la logistique, carburant. On a vu des officiers devenir tres riche au Niger durant la rebellion.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×