Votre panier est vide  Votre compte

IBRAHIM HAMIDOU ET HADIA TOULAYE TANDJA, LES MAGNAS DES PERMIS MINIERS AU NIGER...

  • Par biacorp
  • Le Sam 03 Avr 2010
  • Commentaires (0)

Écrit par Norbert (Le Courrier N° 98 DU 1ER AVRIL 2010)

C’est par ces deux (2) personnes que le scandale dans l’octroi des permis miniers est arrivé. Ibrahim Hamidou, propriétaire de la société Multimédia et Communication avait bénéficié de près de 5 millions de dollars US (un peu plus de 2 milliards de FCFA) qu’il a partagé avec le fils de Tandja le nommé Hadia Toulaye dans une affaire d’actionnariat relativement à la constitution de la société « Niger Uranium Ventures ». Et encore un autre gros paquet à ces mêmes deux personnes dans la vente des actions de Multimédia et Communication dans « Niger Uranium Ventures » à Brinkley Mining Project 7 Limited. Au moment de la révélation faite par les médias, Ibrahim Hamidou aurait dit n’avoir pas touché un franc de la transaction dénoncée. Pourtant un virement de la somme de 703 500 000 F avait été effectivement effectué pour le compte de la société Multi Média et Communication à la BINCI, le 15 juillet 2008, en provenance de la BCEAO. Voilà donc Ibrahim Hamidou et Hadia Toulaye Tandja magna des permis miniers riches à jeter de l’argent par la fenêtre. Ibrahim Hamidou a acheté un vaste terrain appartenant à l’église évangélique situé à côté de la station ORTN de Dosso et plusieurs villas à Niamey. Le CSRD, le gouvernement, le futur Comité de moralisation et la Justice se doivent de suivre Ibrahim Hamidou et Hadia Toulaye Tandja pour comprendre l’opacité qui a entouré l’octroi des permis miniers au Niger.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.