Votre panier est vide  Votre compte

L’appel inquiétant du 16 septembre du SNAD

  • Par biacorp
  • Le Ven 23 Sept 2011
  • Commentaires (0)

Par STJ

   Nous autre citoyens et hommes politiques de ce pays, devons faire attention et remuer nos langues plusieurs fois avant de faire des déclarations, surtout lorsqu’elles peuvent être considérées comme officielles.

Il a suffit de déclarations de deux ministres pour que le syndicat national des agents de la douane (SNAD) rende publique une déclaration qui doit être terrifiante pour le pouvoir exécutif responsable de la confection et de l’exécution du budget de l’Etat.

Les recettes douanières constituent une grande proportion dans les ressources internes de notre budget national.

Qu’est ce qui peut pousser des responsables étatiques nationaux à aiguiller les agents de douanes, d’habitude si calmes, si disciplinés, si obéissants à l’égard du pouvoir exécutif – si utiles et si dynamiques - A la suite de deux sorties des gens du pouvoir, les douaniers piqués au vif ont ‘’appelé l’ensemble des agents de douanes à mobiliser et à se tenir prêts, pour les éventuels mots d’ordre, en vue de défendre leur honneur et leur dignité’’

En ce qui nous concerne, nous disons : oh Colonel Ibrahim Yacouba, SG du SNAD, dis à ton syndicat de ne pas parler de cette façon, vous nous inquiétez, nous les citoyens de ce pays. Vous appelez à la mobilisation pour éventuellement entrer en grève ? Non, vous ne ferez pas cela, car vous ne devez pas le faire en ce début de la 7ème République. Le président cherche six mille milliards par an pendant les cinq (5) années de ce mandat (2011-2015). Et ce sont vous autres des régies financières qui devez les chercher – le service de la douane en tête. Alors pourquoi envisager de cesser de travailler même un seul jour de l’année – vous ne devez pas écouter des individualités, même si elles font partie du gouvernement.

Vous considérez que des médias vont traiter de corrompus, mais alors dans ce pays ‘’que celui qui n’a pas péché lance la première pierre’’ !

Nous pensons que les services de la douane doivent être épargnés des critiques acerbes et publiques pour les raisons suivantes :

1) Les douaniers sont des agents de l’Etat qui ont choisi leurs métiers tout comme les enseignants, les agents de santé, de l’agriculture ont choisi les leurs par vocation ! Celui qui veut devenir douanier avait le choix de faire en toute connaissance de cause.

2) Les agents des douanes cherchent de l’argent pour l’Etat dans le cadre de leur travail, ils doivent être sécurisés et respectés sinon les contribuables enclins à la fraude ne vont pas les respecter et ce sera le trésor public qui en souffrira.

3) Les agents des douanes sont des hommes en tenue, disons en uniforme et porteurs des armes !

Avec des militaires, les gendarmes, les agents des eaux et forêts, ils formèrent les corps de défense et de sécurité. Si eux même ne sont pas défendus et sécurisés dans leur vie, ne risquent ils pas à lâcher du lest dans la perception des taxes douanières au détriment de l’Etat.

4) Les agents des douanes sont des fonctionnaires ayant le droit de s’organiser en syndicat pour défendre les intérêts matériels et moraux de leurs camarades syndicalistes ! Et le syndicalisme est une arme redoutable – elle peut faire mal au pouvoir ! Pourquoi donc provoquer des abeilles qui butinent dans leur ruche pour produire du miel à leur reine ? Avec des gens syndiqués, on négocie, on n’entre pas directement en conflit

5) Les douaniers se plaignent d’avoir été traités de corrompus par des journalistes et par ricochet, ils s’empennent au gouvernement qui serait d’être bien veillant ou à la limite complaisant vis-à-vis de ces journalistes. Mais les douaniers doivent se dire que les journalistes ont l’habitude d’attaqué les gouvernements, de les accusés de tous les maux. Mais nous ne pensons pas que les autorités de la 7ème République ont été particulièrement bien traitées par des journalistes.

Les journalistes font partie de la société civile comme tous les syndicats, les deux groupes de travailleurs peuvent régler leur problème entre eux même autour d’une table pour dégager la compréhension. Et si cette dernière ne prévaut pas, les douaniers ont tout le loisir de se plaindre auprès de l’ONIMED ou de l’ONC. C’est comme cela que les comptes seront réglés en dehors de toute colère de menace de mobilisation générale. Nos chers camarades douaniers, continuez, à vous mobiliser pour gonfler les recettes financières de notre pays. Vous avez toujours travaillé dans ce sens, vous pouvez continuer encore à le faire en toute quiétude

ET puis on parle de corruption des douaniers ! Soit mais voilà que ces accusés ‘’proposent au gouvernement du Niger de vérifier et de publier les comptes bancaires de tout un chacun, à commencer par les autorités politiques, civiles et militaires ‘’.

Et voilà une riposte appropriée, nous autres les fauchés chroniques nous sommes d’accord avec cette proposition du syndicat des douanes. Nous avons toujours réclamé une audition générale de l’Etat du Niger de l’an 2000 à l’an 2011.

Voilà un défi lancé par les douaniers ! Qui veut le relever ! Oui nous voulons savoir qui depuis l’an 2000 est devenu millionnaire, milliardaire, propriétaire de plusieurs villas, plusieurs immeubles, plusieurs voitures et plusieurs épouses au Niger.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.