Votre panier est vide  Votre compte

La junte militaire au pouvoir au Niger frappe fort : 10 personnalités du régime déchu interpellées...

  • Par biacorp
  • Le Mar 30 Mars 2010
  • Commentaires (0)

La junte militaire au pouvoir au Niger frappe fort : 10 personnalités du régime déchu interpellées...

Écrit par I.A.

Après le coup d’Etat militaire intervenu le 18 février dernier à Niamey au Niger, la junte militaire au pouvoir a procédé dans la soirée du dimanche 28 mars 2010 à l’interpellation de six personnalités proches du régime de Tandja Mamadou. Ainsi 4 directeurs généraux de sociétés d’Etat à savoir Amadou Dioffo DG de la Société Nigérienne des Produits Pétroliers, celui de la société des patrimoines des eaux du Niger Seyni Salou, encore en activités, l’ancien Directeur de la Société nigérienne d’électricité Foukori Ibrahim et l’ancien Directeur de l’OPVN, Ada Cheiffou, limogés peu après l’installation de la junte, sont présentement à la police judiciaire de Niamey. A ceux-là s’ajoutent l’ancien ministre de l’équipement Lamido Harouna Moumouni, le secrétaire général adjoint du MNSD-Nassara Ali Sabo, Moctar Kassoum ancien Ministre de la Communication, Daouda Diallo ancien Président du CSC, Ali Lamine Zeine ancien Ministre de l'économie et des Finances, Garba Lampo ancien Ministre de la Justice.

Pour l’instant, l’on ne sait pas trop sur le mobile de ces interpellations. Ce qui est sûr, c’est que les 4 directeurs des sociétés d’Etat ont géré leurs boîtes plusieurs années durant, 10 ans au moins.
Affaire à suivre 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×